Observatoire Prospectif des métiers et des qualifications dans les Transports et la Logistique

Bilan annuel national de l’évolution qualitative et quantitative des emplois et des qualifications

Edito

Cette édition du rapport OPTL dresse le bilan de l’emploi et de la formation dans les transports et la logistique au cours d’une année 2020 qui restera gravée dans toutes les mémoires. Et pour cause ! Le pays a connu le premier confinement de son histoire, et des pans entiers de l’économie ont été mis à l’arrêt pour juguler l’avancée de l’épidémie de Covid-19.

Dans le même temps, les salariés du transport et de la logistique étaient sur le terrain, en première ou deuxième ligne. Ils ont continué à transporter les personnes et les biens, à garantir l’approvisionnement des commerces, des usines, des particuliers, des hôpitaux…

Nous tenons à saluer leur engagement, et à leur manifester toute notre gratitude. Au cours de cette période inédite, les entreprises ont fait preuve de résilience, redoublant d’efforts pour s’adapter à la situation et satisfaire les nouvelles attentes de leurs clients, tout en assurant la protection de leurs salariés.

Elles ont même, pour certaines d’entre elles, créé de nouveaux emplois, en particulier dans le transport routier de marchandises, où les effectifs salariés se sont accrus de 4% en 2020.

Cet évènement a révélé aux yeux du grand public à quel point le transport et la logistique étaient indispensables pour faire fonctionner l’économie et répondre aux besoins vitaux de la population.

Malgré ce coup de projecteur inattendu, les entreprises peinent plus que jamais à trouver des candidats pour pourvoir leurs postes. Alors que l’activité a rebondi fortement en 2021, les tensions sur les recrutements se sont avivées, après la chute en 2020 du nombre de personnes formées, du fait des contraintes que la crise sanitaire a fait peser sur l’organisation des formations (fermeture des centres de formation, puis limitation du nombre de stagiaires accueillis).

C’est notamment ce que montre le rapport OPTL cette année. La présente édition s’est d’ailleurs enrichie de nouveaux indicateurs permettant d’encore mieux appréhender les ressorts du marché du travail (rémunération, risques professionnels…), ainsi que d’analyses spécifiques éclairant les enjeux de certaines activités en développement ou mutation (transport de personnes à mobilité réduite, transport de fonds et valeurs…).

À cet égard, nous profitons de cet édito pour remercier chaleureusement l’AFT et OPCO Mobilités pour leurs contributions qui rendent possibles la réalisation et la diffusion de ces travaux. 

Michel CHALOT, Président
Bruno LEFEBVRE, Vice-Président